Résultat de votre recherche

QUAND LA MONTAGNE TOUCHE LE CIEL

290 € /personne

Amateur de randonnée et de haute montagne. Partez à la découverte d’un des plus beau massif de Granit de Madagascar. Un trek de 4 jours en altitude dans ce massif où naisse beaucoup de légende malgache. Une aventure qui vous permettra de faire l’ascension du 2e pic de Madagascar mais qui vous permettre de découvrir l’une des plus belles falaises du monde,  le Tsaranoro et ses 800m verticales.

Durée : 5 jours

  • Période : Toute l’année
  • NIVEAU DE DIFFICULTÉ PHYSIQUE
  • BONNE CONDITION PHYSIQUE

 

PRESTATAIRE : SUDMADATREK VOYAGES

EN PENSION COMPLETE

EFFECTIFS RECQUIS

Minimum : 1 personnes – Maximum : 12 personnes.

Jour 1 : Fianarantsoa – Andringitra Env. 95 km de route dont 45km de piste

 Durée : 4h
de marche Difficulté : Peu Difficile Dénivelée : 350 mètres

Départ pour le Parc National de l’Andringitra.

A Ambalavao, visite de la fabrique artisanale du papier Antemoro. Ce papier végétal à base d’écorce du mûrier Avoha a été introduit à Madagascar au XVème siècle par les Arabes et est encore aujourd’hui fabriqué sur le même procédé par ce petit atelier d’Ambalavao. Et départ pour la réserve d’Anja (située à +/- 10 km) pour y observer les lémuriens.

Continuation par une piste parfois difficile mais aux paysages splendides, nous nous dirigeons jusqu’au cœur du parc  de l’Andringitra. Cet énorme massif est face à nous et barre l’horizon de ses crêtes granitiques. Vous entrez ainsi dans la vallée de Namoly dominé par les falaises du massif d’Andringitra, dans lequel vous repérez deux grandes cascades. Descendez traverser la rivière Zomandao pour rejoindre une petite clairière. C’est le lieu de votre premier bivouac, Belambo, ce qui signifie beaucoup de sangliers  en Malgache

Jour 2 : Andringitra National Parc

 Durée : 6h de marche Difficulté : Peu difficile Dénivelée : 750 mètres

Description :

Votre découverte du parc commence par une petite boucle matinale dans la forêt pour accéder aux pieds des cascades de la rivière Zomandao. L’eau est ici une grande richesse et vous êtes dans une forêt tropicale humide, typique du climat pluvial de l’Est et bien différente le la forêt tropicale sèche de la vallée du camp. A travers une abondante végétation où se côtoient plantes médicinales Malgaches, Orchidées, Fougères, Phylipias  et  Calenchoees , vous parvenez au bord de la rivière. Il s’y trouve une grotte et ses vestiges, l’habitation passée des gardiens de zébus avant que la forêt soit protégée. Après un point de vue sur le cirque et ses cascades, vous replongez dans la végétation composée peu à peu de grands arbres de la famille des  Dombeyas  et des  Agoryas, dans lesquels s’entremêlent de nombreuses lianes. Vous passez également à côté de canaux à l’origine de irrigation des rizières de la vallée de  Namoly. 
Le sentier débouche ainsi au pied de l’impressionnante chute  Andrianbavy ou  Cascade de la Reine. A la saison sèche, vous pouvez traverser le torrent pour approcher un peu plus loin le bas de la seconde, la chute  Andriandahy  ou  Cascade du Roi. Les noms de ces Cascades Sacrées de 250 et 300 mètres de haut, résultent de la venue de la reine et du roi d’Ambalavao, à la recherche de l’eau pure qui leur permit, sous les conseils d’un guérisseur, la naissance de leurs huit enfants.

Après cette promenade, vous rebroussez chemin pour vous élever tranquillement sur le plateau qui surplombe ce cirque. A la fin de la montée, une superbe vue s’ouvre devant vous sur de grandes falaises granitiques, les supports du célèbre Pic Boby. Sur cette immense prairie d’altitude ne poussent plus que différentes variétés de  Phylipias  ainsi que de belles Orchidées. Vous commencez alors sa traversée vers le Sud, en passant par les magnifiques piscines d’Andranolava. Lieu idéal pour vous détendre, les moins frileux pourront également s’y baigner.

Pour rejoindre l’emplacement du campement, vous continuez à marcher en direction des falaises, en compagnie de nombreux oiseaux, pour la plupart endémiques. Vous traversez une dernière fois la rivière à un endroit dénommé Andrianbola  ou Cascade du Prince, puis vous parvenez à un petit torrent. Vous remontez enfin ce dernier pour arrivez au lieu de votre deuxième bivouac, Andriampotsy, signifiant cascade blanche, où vous êtes au pied des falaises d’Andringitr

Jour 3 : Andringitra National Parc

Durée : 8h de marche Difficulté : Difficile Dénivelée : 858 mètres

Description :

Voici enfin venu le temps de gravir le point culminant du massif d’Andringitra. Un chemin, aménagé de 3000 marches d’escalier, permet de franchir les falaises et d’accéder au fameux pic. Il commence par traverser plusieurs torrents et vous remarquez en sa bordure quelques Aloés, Fougères Arborescentes, de jolies Hibiscus ainsi que la très rare  Drosera, un petit végétal carnivore des milieux humides. Vous observez aussi les  cannelures  des rochers, dues à l’action érosive de l’eau. Vous débouchez alors à un col, d’où vous pouvez enfin découvrir l’objet de votre randonnée. De là, le sentier descend dans une cuvette très humide, où prolifère Mousses, Lichens  et certains  Phylipias  Après sa traversée, un raidillon final sur les dalles vous permet d’atteindre le sommet du Pic Boby. Vous êtes à 2658 mètres d’altitude, sur le deuxième sommet le plus haut de Madagascar. Son nom est celui du chien qui accompagnait le premier groupe de géologue à s’y rendre. Mais il est également appelé  Imarivolanitra, ce qui veut dire  proche du ciel  en Malgache. 
Si vous avez la chance de ne pas être dans le nuages, une vue panoramique sur toute la région s’offre à vous : le parc et le massif de l’Isalo au Sud, le massif du Tsaranoro et la montagne du Bonnet de l’Evêque  à l’Ouest, la Porte du Sud et le cirque d’Ambalavao au Nord, et il est même quelquefois possible de distinguer la Côte à l’Est Vous disposez bien sur d’un panorama sur le massif d’Andringitra, et notamment sur le Pic Bory.

Après ce moment inoubliable, vous descendez par le même chemin et repassez par le campement pour traverser le plateau, cette fois en direction du Nord Ouest. Le sentier vous conduit peu à peu vers un petit col. Vous parvenez ainsi sur un petit plateau herbeux, que vous parcourez rapidement pour pénétrer sur le Plateau des Extraterrestres ou  Plateau des Lumières. Dans l’ambiance lunaire de cette étendue granitique parsemée de petites piscines naturelles, vous pouvez admirer les empilements de pierres en équilibre. Vous retrouvez ici la végétation de versant Ouest : Palmiers,  Pattes de Poule  et  Calencoees.  Le chemin vous emmène au Nord du plateau, d’où vous redécouvrez le massif du Tsaranoro et la vallée Sahanambo.

Vous redescendez alors du massif d’Andringitra dans une forêt de Fougères et Palmiers Sauvages, pour gagner votre troisième et dernier bivouac. Nommer  Iataranomby, le lieu où viennent boire les zébus, le campement est situé dans un coin d’une prairie en bordure d’une jolie petite rivière.

Jour 4 : Andringitra National Parc – Vallée de Tsaranoro

Durée : 4h de marche Difficulté : Peu difficile Dénivelée : 250 mètres

Description :

Vous quittez le campement en laissant le massif et le Parc National d’Andringitra dans votre dos. Vous parcourez alors de grandes prairies, servant de pâturage aux zébus, et surplombant la partie Sud de la vallée Sahanambo.

Un sentier un peu plus raide redescend ensuite dans la vallée du camp en arrivant au village de Mananishoa.
Vous traversez alors la rivière Sahanambo pour rejoindre Morarano, où un marché se tient une fois par semaine. A partir de ce village, vous empreintez la piste carrossable qui vous reconduit au camp en contournant le Caméléon.

Si vous n’êtes pas trop fatigués, ne manquez pas de passer visiter l’unique dispensaire de la vallée entre Soavahiny et Andonaka, ainsi que l’Ecole du Tsaranoro juste avant de rejoindre le campement. Nuit en Bivouacs

Jour 5 : Vallée de Tsaranoro

Les activités possibles : pique nique fourni

  • Circuit mont Caméléon : Depuis le camp, il y a 4h de marche pour atteindre le haut du Caméléon. Sur la dernière partie de la montée, il y a un passage difficile: il ne faut pas avoir le vertige! A l’arrivée, vous aurez une vue superbe sur la vallée du Tsaranoro.
  • Circuit Tsaranoro : Vous partez tôt dans la matinée. Depuis le camp, il y a 4h à 4h30 de marche pour atteindre derrière le haut du Tsaranoro (le Mont Tsaranoro même n’est accessible qu’en escalade). Au milieu de la colline, vous trouverez les tombeaux Bara insérés dans la colline même. Sur la dernière partie de la montée, il y a un passage difficile. A l’arrivée, vous aurez une vue superbe sur les montagnes du Sud Malgache.
  • LE PARAPENTE DANS LA VALLÉE. Un point de vue exceptionnelle sur la vallée! La vallée offre 5 points de sauts en parapente, en fonction du vent. Les baptêmes sont possibles. Dans un souci d’efficacité merci de nous prévenir au moins 48 heures à l’avance si vous comptez sauter en parapente.

Retour sur Fianarantsoa où à Ambalavao en fin d’après midi.

Les points forts:

  • Les paysages montagneux de l’Andringitra
  • L’ascension du pic Boby
  • Les bivouacs en altitudes
  • Le mont Caméléon
  • La falaise du Tsaranoro

TARIF : à partir de :       290€ /personne

Conditions

Le prix indiqué s’entend par personne pour un forfait  trek de 5 jours

Prestations incluses

Transfert en 4X4 A/R , carburant aller et retour du véhicule, chauffeur, entrée parc, droit de camping, porteurs, la présence d’un guide accompagnateur SMT, matériels de camping, la restauration en pension complète

Prestations non incluses

Sacs de couchages, boissons, Les extra et autres dépenses que celles proposées par la formule. Les frais personnels Les pourboires. Les assurances annulation, assistance et rapatriement

PIECES OBLIGATOIRES

Passeport individuel, y compris pour les enfants mineurs, valide au moins 6 mois après la date
de retour du séjour. Pour les ressortissants étrangers hors unions européens, consultez votre
consulat.

SANTE

Nous vous recommandons d’être à jour de vos vaccinations usuelles.

Ajouter aux favoris     354

Comparer les annonces